• Marion

Entrepreneur, freelance. Par où commencer quand on veut créer son business ?

Ça y est, vous avez quitté votre emploi de salarié. C’est décidé vous vous lancez dans l’aventure de l’entreprenariat, où vous voulez devenir freelance. Vous avez décidé de créer votre business, mais vous ne savez pas par où commencer.

Vous avez bien entendu l’idée de votre business, votre ligne directrice et le métier que vous voulez exercer. En fonction de ces éléments, vous devrez alors choisir votre statut (auto-entrepreneur …).

Alors, maintenant, on peut commencer et réfléchir à votre offre de service afin de mettre un pied dans la création d’entreprise. Définir votre offre de service est bel est bien la première étape de votre lancement.

Attention, ne précipitez rien. Faites les choses dans l’ordre, prenez le temps de suivre chaque étape. Prenez le temps de la réflexion. N’hésitez pas à vous entourer de personnes qui ont une expérience dans l’entreprenariat ou en tant que Freelance. Ils seront te conseiller en cas de doutes ou de questions. Mais, c’est à vous de fournir le plus gros du travail pour créer votre business. Chaque personne est différente, et vous ne pourrez pas copier à l’identique le business d’un autre.


DEFINIR SON PERSONA

A mon sens, trop de personne se lance dans le monde de l’entreprenariat sans savoir ce qu’est un persona. Sachez, que si vous ne définissez pas votre persona, votre business n’est pas construit sur des bases solides et vous partez avec un lourd handicap.

Si vous pensez que c’est une étape minime, qui prend trop de temps et qui vous fait perdre votre temps, détrompez-vous ! Cette étape est l’une des étapes la plus importante dans la création d’entreprise. Vous vous en rendrez compte bien assez vite quand vous ne trouverez pas de client ou pas de missions qui vous permettent d’en vivre.

Un persona, c’est quoi ?

Un persona, c’est une représentation fictive de vos cibles, de vos prospects et clients. Qui dit représentation fictive, dit bien évidemment, que ce ne sont pas des prospects ou clients réels.

Connaître ses cibles

Pour imaginer votre persona, il vous faudra connaître votre cible afin de pouvoir réaliser une segmentation de votre clientèle et de vos prospects potentiels.

Comment créer son persona ?

Pour créer ce portrait-robot, les informations suivantes sont nécessaires :

Prénom, âge, sexe, activité, CSP, comportement, mode de consommation de vos produits / services, habitudes et usages, ses motivations en utilisant vos services / produits, ses objectifs en utilisant vos services / produits, ses blocages et / ou frustrations, les informations qu’il recherche …

A quoi sert un persona ?

Si c’est fictif, alors quel est l’intérêt d’imaginer un persona ?

Ce n’est pas parce que c’est fictif qu’il ne faut pas y accorder de l’importance.

Il est nécessaire de définir son persona, lorsque l’on créé son business afin de :

  • Cibler avec précision son marché

  • Parler le même langage que le client

  • Créer des services spécifiques et utiles.

Concrètement, quand est-ce que je vais avoir besoin de ces personae ?

Vous allez utiliser vos personae lors :

  • Du lancement d’une offre

  • De la rédaction de contenu

  • D’actions commerciales

  • Choix de canaux marketing

Vous l’aurez compris, cette étape, est plus qu’importante, car vous allez utiliser votre persona tout au long de la vie de votre entreprise.

De plus, si vous changer de cible en cours de route, il vous sera bien plus simple de reprendre le cours rapidement en recommençant par cette étape.

Pour en savoir plus sur le PERSONA, consultez l’article suivant : https://www.miss-seo-girl.com/un-persona-c-est-quoi/

CREER SON OFFRE DE SERVICE

L’offre de service, quand on créé son propre business, est l’ensemble des services que vous allez proposer à votre clientèle.

Quand vous allez vous lancer, vous ne serez pas le seul sur le marché.

Voici quelques astuces pour créer une ‘bonne’ offre de service :

  • Votre offre doit répondre à un problème. Le but est d’y apporter une solution concrète. Vous pourrez avoir les meilleures idées du monde, si ça ne répond pas à un besoin/problème, alors cela ne sert strictement à rien. C’est aussi cet aspect qui permettra de convertir un prospect en client.


  • Se spécifier. Cet aspect est très controversé. Pourtant, se spécifier dans un domaine ou auprès d’un public en particulier vous permettra de répondre à des problèmes de façon plus précise et donc d’impacter votre interlocuteur rapidement. N’ayez pas peur de faire des choix. Ne vous dites pas que vous aurez du mal à trouver des clients parce que vous vous spécifiez. Au contraire, vous allez donner de la valeur à votre offre en apportant votre expertise dans un domaine en particulier auprès d’un public que vous connaissez sur le bout des doigts.


  • Différenciez-vous de la clientèle. Ce qui marche chez l’un, n’est pas forcément ce qui marchera chez vous lorsque vous allez vous lancer en freelance. Ajoutez-y votre expérience, votre expertise, vos connaissances. Pourquoi vos futurs clients vont plus faire appel à vous plus qu’à un autre ? Si votre but est d’être la copie de quelqu’un, ne pensez pas qu’ils viendront chez vous.

FAIRE UNE ETUDE DE MARCHE


Cette partie, n’est pas la plus amusante, mais pourtant, c’est la partie qui vous permet d’affirmer (ou non) les hypothèses vues précédemment. En d’autres termes, c’est l’étude qui vous permet d’évaluer la viabilité de votre projet lorsque vous souhaitez vous lancer à votre compte.


Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

Par définition, l'étude de marché a pour but d'analyser l'offre et la demande sur un marché donné afin de permettre la mise en place de la stratégie commerciale de l'entreprise ou d'un plan d'actions marketing.

Pourquoi réaliser une étude de marché ?

  • Vérifier l’existence d’un marché

  • Comprendre son marché / sa cible

  • Réaliser une analyse concurrentielle afin d’ajuster sa stratégie commerciale : déterminer les forces et les faiblesses, ainsi que les opportunités et les menaces de son marché

Les différents types d’étude de marché

Deux grandes approches existent pour la réalisation d’une étude de marché : l’approche quantitative et l’approche qualitative. Nous évoquerons également l’approche documentaire.

  • L’étude de marché quantitative est essentiellement basée sur des statistiques, des chiffres clé, à propos d’un marché, d’une branche d’activité, d’un secteur. Les informations obtenues seront globales.

  • L’étude de marché qualitative est beaucoup plus réduite que l’étude quantitative, mais sera beaucoup plus approfondie. On cherchera à en savoir davantage sur le comportement des consommateurs, ce qu’ils recherchent en priorité, ce qu’ils apprécient ou n’apprécient pas, les améliorations qu’ils aimeraient trouver sur tel produit ou service…


  • L’étude de marché documentaire se fera uniquement par le biais de recherches de documents fournissant des informations sur le marché en question.

Pour en savoir plus sur l’étude de marché, consultez l’article suivant : https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/etude-de-marche/

COMMENT FIXER SES PRIX

Fixer ses prix

Lorsqu’on créait son entreprise, que l’on devient entrepreneur ou que l’on se lance en freelance, la fixation du prix est un élément essentiel.

Je me suis rendue compte, que de nombreuses personnes pensaient qu’il suffisait de se comparer à la concurrence pour fixer son prix. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir sur les conversations : ‘et vous, vous facturez combien ?’

Alors oui, quand on va créer son entreprise, on va analyser ce que fait la concurrence pour avoir une idée du tarif moyen pratiqué.

Mais votre tarif doit aussi être fixé en fonctions des éléments suivants :

  • Quel est le montant de vos charges sociales, patronales et liées à votre fiscalité ? Cet aspect est bien trop souvent oublié. Ou la corrélation n’est pas faite entre fixation de prix et montants de ces charges. C’est un des premiers éléments à prendre en compte. Si vous facturez 15€ de l’heure, je doute que cela couvre vos charges. A vous de calculer …


  • Charges liées à votre activité (fixes et variables). Facture de téléphone, facture internet, abonnements, fournitures … Cela est aussi inclus dans votre tarif.


  • Combien de jours allez-vous travailler par an ? Ne pensez pas qu’il faille juste enlever les vacances. Il vous faudra aussi enlever les jours de formations, le temps passer à faire votre administratif, à créer du contenu, à écrire vos articles de blog …

Si vous n’avez pas cette approche d’inclure dans vos tarifs ces éléments, alors vous allez droit dans le mur. Vous n’arriverez jamais à finir vos fins de mois, et vous allez vous épuisez à travailler 50h par mois pour couvrir vos charges.

Comment facturer ses clients ?

Il existe plusieurs solutions :

  • Facturation au forfait. C’est intéressant, car le volume horaire est plus important et peu s’inscrire dans la durée. Il est alors intéressant d’appliquer une remise. Le principe du forfait ‘est d’avoir une relation gagnant/gagnant. Le client y gagne sur le tarif et vous sur le volume horaire et/ou sur la durée.


  • Facturation au temps passé (volume horaire X taux horaire). C’est le mode de facturation le plus basic. C’est judicieux si le volume horaire n’est pas trop important. A vous de voir, si vous êtes capable d’estimer avec justesse la durée de ta mission.


  • Facturation au résultat : vous permet de sortir du rapport temps/argent en instaurant une prestation basée sur le résultat.

Erreurs à ne surtout pas faire

  • Facturer plus cher pour gagner plus ;

  • Facturer trop bas : cela dévalorise la valeur de votre offre et ce n’est pas une solution tenable sur le long terme ;

  • Ne pas se soucier de la valeur perçue ;

  • Faire preuve de rigidité et ne pas adapter ses tarifs. Par exemple, si contrat sur le long terme, proposez une baisse de tarif.

Vous voulez savoir combien facturer ?

Calculez votre TJM avec la calculette de La Minute Freelance : https://laminutefreelance.fr/calculer-son-tjm-de-freelance/

Créer un business plan


N’est-ce pas la meilleure partie quand on veut devenir entrepreneur ?

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le business plan est le document dans lequel vous allez détailler votre projet de création d'entreprise et les objectifs stratégiques, commerciaux, et financiers que vous vous fixez pour les 3 ans à venir.

Pourquoi est-il nécessaire de créer un business plan ?

  • Pour comprendre les clés de la rentabilité de votre projet

  • Pour choisir ses actions et ses priorités

  • Pour convaincre des partenaires (banque, investisseurs …).

Conclusion

Vous l’aurez compris, on ne se lance pas dans la création d’un business sans avoir réfléchi un minium à son projet.

Vous ne pouvez pas foncer tête baissée sans avoir le temps d’analyser les différents points vu ci-dessus.

Cela va vous demander du temps, mais croyez-moi, c’est avec une offre de service structurée que vous allez pouvoir vivre de votre activité. Lorsque les bases de la création d’entreprise sont bonnes, alors vous avez toutes les cartes en main pour réussir.

91 vues
  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône

2020 @ MC Business Support

Numéro SIRET : 788 555 548 00023